Architecture, Fontaine

Place Stan by Night

En Octobre 2013, je suis allée à Nancy pour la préparation du congrès  de l’Association française d’histotechnologie qui se déroulera en Juin 2014 et pour laquelle je suis chargée des photographies.

J’en ai profité pour visiter cette très belle ville.

Voici celle de la place Stanislas qui est un joyeux merveilleusement mis en valeur par les éclairages qui ne sont de la même couleur chaque soir.

Petite précision, j’avais oublié une poignet de mon trépied alors les photos sont à main levée et avec des temps de pose jusqu’à une seconde, j’ai fait de belles séances d’apnée 😉

Jusqu’au milieu du 17e siècle, une vaste esplanade séparait la Ville-Vieille et la Ville-Neuve de Nancy. Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne, devenu Duc de Lorraine en 1737, va projeter d’y établir une place destinée à honorer et glorifier son gendre le roi de France Louis XV. Première de toutes les places royales françaises, elle sacralise l’image de marque royale tout en accueillant les festivités populaires.

Pour cette place, Stanislas et son architecte Emmanuel Héré ont choisi un lieu idéal pour leur projet. Le maréchal de Belle-Isle, responsable militaire de la place forte, y fit longtemps opposition. En mars 1752, est posée officiellement la première pierre du premier pavillon et la Place Royale solennellement inaugurée en novembre 1755.

Au centre de cette place, s’élevait une statue de bronze, œuvre des sculpteurs Barthélémy Guibal et Paul-Louis Cyfflé, représentant Louis XV vêtu à l’antique. La statue et ses allégories disparurent à la Révolution et ce n’est qu’en 1831 qu’on inaugura une nouvelle statue représentant Stanislas (oeuvre du « prix de Rome » Jacquot).

Tout autour de la place, Emmanuel Héré construisit des pavillons de même ordonnance classique, rythmés par le jeu d’un ordre colossal. C’est au sud, la grande façade de l’Hôtel de Ville qui s’orne des armes de Stanislas et du blason de la Ville de Nancy. Ce sont, à l’est, le Grand Hôtel, autrefois pavillon de l’Intendant Alliot et l’Opéra de Nancy et de Lorraine, autrefois Hôtel des Fermes et à l’ouest le pavillon Jacquet et le Musée des Beaux-Arts qui abrita, à l’époque de Stanislas, le Collège de Médecine. Au nord, là où se dressait la courtine unissant les bastions de Vaudémont et d’Haussonville, Emmanuel Héré conçut des  » basses faces  » limitées au seul premier niveau des autres pavillons, pour raison de défense militaire.

Les grilles de Jean Lamour qui unissent les bâtiments les uns aux autres, par leur forme et leurs décors témoignent, avec les fontaines d’Amphitrite et de Neptune réalisées par Barthélémy Guibal, de l’art rocaille.

En 2005, à l’issue de deux ans de travaux, la Place Stanislas, aujourd’hui totalement piétonne, retrouve sa splendeur d’origine, dotée d’un pavement clair avec deux diagonales de pavés noirs qui structurent encore l’espace. Les grilles sont restaurées, ainsi que les éléments décoratifs et les bâtiments qui la bordent.

(Source Nancy-tourisme.fr)

L’Hôtel de ville

IMG_7161

Le grand hôtel et les splendides lampadaires !!

IMG_7142 IMG_6986 IMG_7153 IMG_7099

On devine en silhouette la statue de Stanislas Leszczynski

IMG_7199

La fontaine  Amphitrite

IMG_7225

L’opéra national de Lorraine

IMG_7205

Le musée des beaux-arts

IMG_7229

Détail d’une des grilles bordant l’hôtel de ville

IMG_7185 IMG_7194

Porte ouest de la place

IMG_7233

Par défaut
Architecture, Fontaine, Paris

Fontaines des mers by night IV

Voici une dernière mini-série de cette fontaine et place que j’affectionne mais cette fois ci accompagnée de la grande dame (tour Eiffel) et d’un de ces magnifiques lampadaires que j’aime caractéristique de la place de la concorde ….

IMG_5894

et pour ce cliché associée à l’assemblée nationale.

IMG_5888

Par défaut
Architecture, Fontaine, Paris

Fontaines des mers by night II

IMG_5920 IMG_5920 - Version 2

Par défaut
Architecture, Fontaine, Paris

Fontaine des mers by night

1

IMG_5870

2

IMG_5874

3

IMG_5884

Par défaut
Architecture, Fontaine, Paris

Le dragon parisien

La Danse de la fontaine émergente est une oeuvre d’art public du plasticien Chen Zhen (et achevée par son épouse et collaboratrice Xu Min car l’artiste est décédé en 2000) . Elle est située à Paris place Augusta-Holmes dans le 13è arrondissement.

Cette fontaine prend la forme d’un dragon qui émerge à plusieurs reprises du sol mais la tête n’est pas visible. La première partie du dragon émerge du mur de l’usine souterraine de production de l’eau et est opaque. Les parties qui sortent des pavés de la place sont transparents et de l’eau sous pression y circule et est mise en valeur par un éclairage de teinte variable.

Je n’ai malheureusement vu cet animal que de jour, mais c’est promis j’y retournerai pour vous présenter ce dernier en habit de lumière…..

Source Wikipedia

IMG_3948 IMG_3945 IMG_3944 IMG_3947

Par défaut