Avec l’aimable autorisation de publication de la fondation Dubuffet.

Artiste du XXè s., il est le seul à avoir créé de son vivant une fondation pour ses oeuvres. Il est multifacette, à la fois peintre, sculpteur et plasticien. il a construit des oeuvres monumentales dont la closerie Falbala et la villa du même nom.

Pour en savoir plus sur Jean Dubuffet.

Closerie FalbalaCloserie Falbala N&B copie

_MG_8205

_MG_8106

_MG_8144

_MG_8147

_MG_8189

_MG_8182

_MG_8172

_MG_8175

_MG_8163

_MG_8158

_MG_8187

_MG_8102

_MG_8261

_MG_8276

Coucou Bazar : un bazar de costumes qui s’animent et qui ont permis de faire des représentations théâtrales sur une musique originale de l’artiste lui -même._MG_8240

_MG_8242

_MG_8228

_MG_8224

_MG_8237

_MG_8298

_MG_8302

Musée/Exposition

Fondation Dubuffet

Image

WT-7280

 

David Trubridge, lampe Icarus wing

http://www.davidtrubridge.com

Musée/Exposition

David Trubridge, Icarus wing

Image

WT-7247

Musée/Exposition

Radioactif

Image
Musée/Exposition, Paris

Jeff Koons s’expose au Centre Georges Pompidou

Image
Musée/Exposition

Musée de l’école de Nancy

A l’intérieur de la maison, les meubles, les objets d’art, les verreries, les céramiques, les tissus témoignent de la diversité des techniques travaillées par les artistes de l’École de Nancy. Des pièces uniques et de prestige sont visibles, réalisations d’une grande virtuosité technique, mais également des objets édités et diffusés à un grand nombre d’exemplaires. Représentatifs de “l’Art pour tous”, il s’agit de petits meubles marquetés, de verres gravés à l’acide ou encore de céramiques de série.

Le musée ne présente pas une stricte reconstitution de l’époque 1900 mais, par la mise en situation d’œuvres, il essaie de restituer l’atmosphère de cette période. Les espaces sont disposés de façon à favoriser le parcours libre et introduire immédiatement le visiteur dans l’intimité des œuvres des artistes nancéiens. Le musée offre également un aperçu du mouvement Art nouveau français avec des œuvres de Guimard, Chaplet, Selmersheim, Carabin.

Une part importante est réservée à Emile Gallé, dont le musée conserve une collection de verreries riche de plus de 400 pièces, mais aussi des oeuvres de céramique. Sont également présentés quelques uns des plus beaux meubles de Gallé, dont la commode “Les parfums d’autrefois”, la table “Le Rhin » et le lit “Aube et Crépuscule”.

Un ensemble de meubles permet d’apprécier toute l’élégance de la production de Louis Majorelle, qui réalisa le piano à queue à décor de pommes de pin dont la marqueterie a été dessinée par Victor Prouvé, – artiste lui aussi bien représenté.

Par ailleurs, ce dernier apporta son concours à la réalisation de l’exceptionnelle salle à manger Masson. Cet ensemble d’Eugène Vallin est présenté dans sa quasi-totalité. Réalisé en 1904 pour Charles Masson, beau-frère d’Eugène Corbin, il témoigne de la virtuosité de Vallin et démontre la réelle originalité de l’École de Nancy dans sa recherche de l’unité de l’art.

Source (Musée de l’Ecole de Nancy )

IMG_6855 IMG_6802 IMG_6801 IMG_6869

Par défaut